Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Un peu de simplicité et de beauté.

    IMG_5581.JPG
    IMG_5514.JPG
    IMG_5483.JPG
    IMG_5497.JPG
    IMG_5494.JPG
    IMG_5524.JPG

  • Fin d'une belle randonnée.

    Jeudi 10, départ 8 h 30 direction Burgos où nous arriverons à 15 h 30, camion + camions + camions + col à 1150 m.

    IMG_5619.JPG
    IMG_5621.JPG

     Sans commentaires.Vendredi 11, partons à 8 h 30. C’est décidé nous allons emprunter le Chemin avec les marcheurs, caillouteux, extrêmement caillouteux, les poignets souffrent, nos vélos ne sont pas faits pour les cailloux !

    IMG_5626.JPG
    IMG_5627.JPG

    Nous quittons ces sentiers pour une jolie route, bien goudronnée, ombragée par des platanes.

    Relâchement de notre attention, nous nous décontractons en plaisantant….. Et crac, ma roue va flirter avec celle de Daniel,  me voilà tête première sur le macadam (merci le casque) coude brûlé,  c’est mon pied gauche qui me fait horriblement mal.

    « Il ne faut pas te refroidir, nous sommes à 20 kms de Fromista, trempe ton pied dans la fontaine, et repartons, à mon avis ce n’est pas cassé ! » Rien à redire ! Toujours aussi efficace Daniel !

    IMG_5630.JPG
    Eglise San Martin de Fromista.

    A notre arrivée nous nous restaurons , trouvons la pension et sans trop écouter les conseils de la patronne direction le lit où je m’endors sans problème.

    Le soir mon état est loin d'être enviable ! Je ne peux plus bouger le pied, le coude est brûlé par le bitume. Dans la salle à manger de la pension il y a de la joie, un couple de français, un basque, et surtout 3 amies suisses qui pour récupérer de leur journée de marche sont d'une gaîté débordante, entre nous je les envie.

    Samedi matin, après une visite au dispensaire, direction l'hôpital de Palencia....

    IMG_5631.JPG

    Efficace l'assistance de ma multirisque habitation !!!! Un taxi me conduit à l'hosto ( à 30 kms) me ramène à la pension et après concertation entre médecins, dimanche matin à 8 h ma bicyclette et moi sommes dans le taxi qui me conduira chez moi.

    C'est avec un profond pincement au coeur que je quitte Daniel, il va poursuivre sa route, ses projets sont modifiés, le charme est rompu, et dimanche 20 esptembre il est arrivée à Séville où il a trouvé le soleil et la chaleur. La Via de la Plata est difficile, montagneuse, la pluie est venu lui tenir compagnie 1 jour ou 2.

    C'est décidé, l'année prochaine je repartirai, avec des amies, à pieds, et depuis Carillon de los Condes.

    Une parenthèse, je n'avais pas mas carte de SS  européene, j'avais simplement ma carte vitale, elle m'a servi et tout a été pris en charge.

    Si un jour vous passez par Fromista, je vous conseille la pension de Marisa.

  • Quand nous partions de bon matin…… à bicyclette !!!!

    C’est décidé, nous partons à bicyclette Daniel et moi.

    Enfin réaliser le vieux rêve que j’ai, faire « El Camino », pas à pieds, mais à bicyclette.

    Le 3 Septembre nous faisons halte à Montserrat pour retirer notre crédencial. Nous allons suivre El Camino Jaime 2.

    Montserrat.jpg

    Nous avons prévu notre départ le 4 septembre de Tarrega. Départ 8 h... tard, beaucoup trop tard !

    tarrega.jpg

    Première étape Tárrega - Alfarras….interminables lignes droites jusqu’à Balaguer , succession de nombreuses montées et descentes jusqu’à notre arrivée à Alfarras.

    IMG_5591.JPG

    Nous sommes parti trop tard à 8 H, il était temps d’arriver à 13 H sous un soleil de plomb.

    Nous sommes les seuls pèlerins sur ce chemin.

    Samedi 5. Fort de notre expérience de la veille le réveil a sonné à 4 heures du matin, départ 4 h 30, il fait froid 10°, route vallonnée ,très vallonnée , mais pas de voiture et surtout pas de camion.

    Arrivée à Pertusa à 11 h du matin…. Problème notre village n’a pas de restaurant, une sympathique autochtone nous indique que le village possède un gîte pour les pèlerins. Ho surprise ! Ce n’est pas un gîte banal, mais un superbe appartement équipé totalement de neuf, avec absolument tout le confort. Après quelques achats à la minuscule épicerie, « l’hospitalero » nous remet les clés et nous souhaite un bon repos. A la question que devons nous vous donner le réponse nous laisse sans voix : C’est totalement gratuit, bon chemin à vous !

    IMG_5592.JPG

    Dimanche 6, réveil 4 h 30, départ 5 h 30 direction Huesca.

    Température 10 à 12 °, et toujours monter descendre.

    Huesca se réveille avec la gueule de bois, nous décidons de fuir cette ville qui est maculée par les restes de beuveries.

    C’est décidé nous allons à Ayerbe, et ce soir camping.

    ayerbe.jpg

    Lundi 7 départ d’Ayerbe à 10 h, toujours les mêmes longues lignes droites, temps très chaud, nous faisons l’étape en 2 fois, arrêt de 14 h à 17 h. Première crevaison, roue arrière de Daniel. Nous arrivons à Tudela à 21 h, bon hôtel et nuit réparatrice.

    IMG_5615.JPG

    Mardi 8, nous quittons la ville à 10 h, toujours c’est routes rectilignes , nous arrivons à Logroño à 20 h 30, étape longue 100 kms , nuit merdique au camping. Pourquoi le camping ? les gîtes sont surpeuplés et nous préférons la tranquilité, enfin c'est ce que nous pensions trouver !

    Mercredi 9, Journée affreuse camions, camions et camions, une horreur sur 59 kms, nous arrivons à Santo Domingo de la Calzada où nous passerons la nuit au camping.

    santo domingo de la calzada 2.jpg
    santo_domingo_de_la_calzada.jpg
    Oui vous lisez bien l'église abrite une poule et un coq, bien vivants !
    A suivre......